dimanche 22 avril 2018

Rendez-vous ancestral



Bonjour mon lecteur,

Il fait un temps estival ! 

Hier, c'était le samedi du #RDVAncestral alors, bien entendu, j'ai pris la peine de participer... ça n'a pas été facile pour moi parce que, à cause de mon emploi du temps surchargé, j'ai du tout écrire samedi matin... mais bon, encore une fois, je suis dans les temps. Ce récit est la suite de mon petit texte du mois de mars mais, selon moi du moins, les deux parties peuvent se lire indépendamment l'une de l'autre. 
 
 Je vous rappelle que le #RDVAncestral est ouvert à tous ; pour en savoir plus, ce n'est pas compliqué, il suffit de faire une petite visite sur le site dédié.

Mon travail de recensement de tous "mes" participants à la Grande Guerre se poursuit et commence doucement à prendre forme... mais j'ai encore pas mal de travail !
En tous les cas, vous êtes vraiment nombreux à visionner ma petite animation, merci beaucoup.

Je participe toujours à #1J1Ancêtre. Je pense que j'ai déjà expliqué le fonctionnement de ce petit exercice généalogique sans prétention mais de grand intérêt cela il permet de retrouver des branches de sa généalogie un peu laissées de côté, voir complètement oubliées... et même, parfois, de corriger quelques erreurs... si on prend la peine de vérifier ce que l'on avait fait bien entendu. Bon, il faut avoir un compte Twitter pour participer. D'ailleurs, si vous en avez un et que vous souhaitez voir ce que je publie, vous pouvez toujours me rejoindre : Becklivet


Bon, je suis trop bavarde... Je vous souhaite une bonne semaine et je vous dis merci pour votre fidélité.

A bientôt
Catherine Livet

dimanche 8 avril 2018

Léon Beckrich, Mort pour la France

Bonjour mon lecteur,
Mon travail sur "mes" soldats de 14-18 avance plutôt bien même si je ne publie pas beaucoup par manque
de temps.
Voici tout de même une petite biographie concernant Léon Beckrich.
A bientôt,
Catherine Livet

dimanche 1 avril 2018

Jenny, l'éléphante allemande

Bonjour mon lecteur,
Bien que nous soyons le premier du mois, ce n'est pas un poisson d'avril que je vous fais mais une éléphante que je vous présente. Elle répondait, très bien paraît-il, au nom de Jenny et avait débarqué en gare d'Avesnes (sur Helpe) dans le Nord, par la volonté du major Von Mehring pour participer aux travaux décidés par l'Allemagne mais qui, malgré la présence d'Allemands et de nombreux chevaux appelés en renfort, n'avançaient pas assez vite.
J'ai eu connaissance il n'y a que très peu de temps de ce fait quelque peu insolite de la première Guerre Mondiale... je ne suis pas certaine que tout le monde connaisse Jenny.
J'ai rédigé un petit texte qui parle d'elle : Jenny, l'auxiliaire de poids des Allemands
Ma participation à #1J1Ancêtre est un vrai plaisir, je n'ai manqué aucune parution... jusqu'ici j'ai toujours une date qui correspond... (Voir mon article précédent).
Joyeuses fêtes de Pâques à tous !
A bientôt,
Catherine Livet
 
 

dimanche 25 mars 2018

Théodule Albert Noval, l'oublié de "mes" soldats de 14-18

Bonjour mon lecteur,
Depuis quelques jours, je participe à un exercice généalogique lancé sur les réseaux sociaux : #1J1Ancêtre et/ou #1J1collatéral. Il suffit de présenter sommairement un évènement marquant de la vie d'un ancêtre au jour donné donc, par exemple, hier le 24 mars, j'ai écrit sur Twitter " naissance le 24 mars 1628 de l'ambitieuse Sophie Amalie de Brunswick-Lüneburg etc."
Pour voir l'original de mon message : Twitter du 24 mars 2018

Pour pouvoir trouver chaque jour un évènement généalogique qui corresponde à la date du jour, j'ai recherché dans mon livre d'ascendance "complète"... ce qui m'a permis de constater que j'avais oublié un de "mes" soldats de 14-18, Théodule Albert Noval qui est le père de Blanche, l'épouse de mon grand-oncle paternel, Emile Livet... tout simplement parce qu'il n'apparaît pas dans une étude généalogique associée à un patronyme.
Voila une nouvelle bonne raison pour ne pas rester seule dans mon coin à faire "ma" généalogie et préférer aller partager avec d'autres.
Théodule Albert Noval est donc maintenant en bonne place avec mes autres participants à la  
Grande Guerre 
Merci de me lire,
A bientôt,
Catherine Livet

samedi 17 mars 2018

#RDVAncestral de mars 2018

Bonjour mon lecteur,
Déjà un mois de passé ! Voici donc ma participation au #RDVAncestral du jour
"Aux confins de ma généalogie"
Une branche de mes études généalogiques dont je n'avais pas encore parlé... Ce n'est que le début !
Bonne lecture,
A bientôt.
Catherine Livet

dimanche 11 mars 2018

Victor Baudot, mort pour la France ; Les Parisiennes en 1918

Bonjour mon lecteur,
Ah là là ! Je suis débordée ! Je n'arrive pas à suivre le rythme... je n'ai même plus le temps de discuter avec mes amis et d'échanger avec vous...
Bon, vous en conviendrez, j'ai de la suite dans les idées... je vous avais dit que j'avais le projet d'écrire une petite biographie pour tous les participants à la Grande Guerre qui apparaissent dans mes études généalogiques... je le fais et voici où en est celle de Victor Baudot 

Elle n'est pas terminée mais j'ai décidé de faire un petit quelque chose pour chacun plutôt qu'un grand tout pour seulement certains.
Il faut bien entendu que je parle du 4e épisode, le dernier, de la première saison du nouveau challenge d'écriture généalogique "Raconte-Moi nos ancêtres" #RMNA ; tout le monde peut participer... enfin maintenant, il faudra attendre un an... de quoi être prêt.
Bon, j'ai évidement continué de parler de la vie de mes Parisiennes durant cette année 1918 mais voilà... j'ai encore beaucoup de choses à dire... je n'ai pas eu le temps de tout écrire... et puis j'ai eu peur de vous lasser avec de trop longues lectures...
Si vous voulez lire ou relire cette (presque) fin : Mes Parisiennes - fin (ou presque)

A très bientôt, je suis heureuse de votre fidélité et de tous les témoignages que vous me laissez à la suite de mes publications.
Catherine Livet 

mercredi 28 février 2018

1918 - Mes Parisiennes, la suite

Bonjour mon lecteur,
1er mars, déjà, et la sortie de ma troisième participation au maintenant connu challenge d'écriture généalogique Raconte-Moi Nos Ancêtres, #RMNA pour faire plus court. Vous êtes, bien entendu, tous invités à participer :  voila le lien officiel 
Pour cette publication, je suis restée à Paris, au coeur de la ville où la défense s'organise et où la vie continue.
Bonne lecture  1918 - mes Parisiennes, la suite 
Merci pour votre fidélité et à très bientôt.
Catherine Livet